Pour contribuer au développement d’un outil MultiMedia interactif aidant à la diffusion du nouveau «Destour tunisien». Un accord a été convenu entre l’ATG et l’AHM2 pour réaliser ce travail qui se fait dans le cadre d’un projet de sensibilisation de la population conçu par l’AHM2 et financé par le PNUD. Pour réaliser l’outil susmentionné, l’ATG propose la conception d’une solution informatique conviviale pour aider les citoyens à la compréhension du nouveau « Destour tunisien » et à sa promotion auprès des jeunes en particulier et de l’ensemble des habitants d’El Mourouj2. Pour se faire, l’ATG a réalisé cet outil en deux étapes:

conceptualisation générale du produit;

élaboration d’un CD interactif (questions, réponses) didacticiel avec une auto-évaluation des tests proposés exprimée en pourcentage.

Définition du Projet

Depuis la révolution, La participation active du tissu associatif tunisien dans la vulgarisation et la diffusion de l’information – constructive – n’a cessé de se développer et de s’enrichir. Un effort considérable, visant l’amélioration de la qualité de la vie du citoyen tunisien avec l’optimisation de l’épanouissement de son future.
Le présent projet consiste à la mise à disposition du citoyen tunisien d’un programme d’activités permettant une meilleure assimilation du texte constitutionnel tunisien.
Le programme d’activité se base sur le développement et la diffusion de supports et de moyens de communication interactive offrant la possibilité de manipuler le texte constitutionnel d’une manière ludique et pédagogique en vue de la maîtrise du contenu.
La constitution est composée exclusivement d’informations textuelles – texte constitutionnel – . La manipulation de ce type d’information se limite à l’action de la lecture passive, et elle S’effectue traditionnellement à l’aide d’un support en papier – livre – et accessoirement électronique via ordinateur.
On Propose dans ce qui suit une nouvelle approche permettant au citoyen tunisien de mieux assimiler le contenu de la constitution de son pays. L’ensemble des actions préconisées se basent sur le principe de la lecture active ; par ce procédé on pousse le lecteur à construire l’information de lui-même, en veillant à ce qu’il soit accompagné par un système de contrôle qui lui permet de façonner une information correcte et véridique. C’est une méthode participative et interactive