1ère JOURNEE DE L’ATG

Avec le concours du CITET et de l’Association Tunisienne de Géomatique
Le mercredi 13 juin 2012

LE 13 juin 2012, s’est tenu au CITET  une journée organisée conjointement  par  L’Association Tunisienne de la Géomatique   ATG et le CITET. Ladite réunion a regroupé des participants  de différentes disciplines.  Les objectifs de cette journée :

OBJECTIF 1 : Présenter à travers des témoignages  les diverses applications de la Géomatique

OBJECTIF 2 : Promouvoir l’association comme un partenaire  de compétence et d’expertise dans les domaines  applicatifs de la géomatique notamment la mise en place de SIG.

PHOTOGRAPHIES

RECOMMANDATIONS

Les travaux de la   1ère JOURNEE DE L’ATG ont porté sur la  dynamisation des SIG. Les exposés suivis de discussions ont permis de traiter de diverses questions liées au développement des SIG  et des instruments de mise en valeur.

Les discussions ont permis de dégager les conclusions et recommandations suivantes en vue de dégager un pole géomantique prospectif:

  • renforcer  la coordination et la transversalité  des différents utilisateurs des SIG
  • renforcer les liens et rapprochement avec les divers partenaires
  • promouvoir des outils pour valoriser l’information en terme de qualité, sa mise à jour et améliorer sa circulation entre les différents usagers.
  • Développer des approches de contrôle qualité et de MAJ cartographique en Tunisie

Après la bienvenue et le  Mot d’ouverture de Madame Amel JRAD – la Directrice Générale du CITET. Mr  Noamen REBAI, enseignant universitaire, responsable du Mastère Professionnel en Géomatique de l’ingénieur, comme président de l’association a Présenté les objectifs de l’ATG.

Veuillez consulter le programme de l’événement

Le  CITET approche la Géomatique comme une composante au service de l’environnement. En la matière il se donne en priorité  les Etudes d’impacts sur l’environnement et particulièrement :
  1. Réhabilitation de sites pollués
  2. Evaluation des risques environnementaux,
  3. Gestion et planification dans le domaine des énergies renouvelables,
  4. Qualité de l’air et pollution atmosphérique

Afin d’illustrer ses actions le CITET a traité lors de son intervention les aspects de la pollution atmosphérique. Tenant compte de la dispersion des polluants dans l’atmosphère et l’influence conséquente des facteurs climatologiques,  il fit cas de la modélisation de la dispersion des polluants dans l’atmosphère. La modélisation par un calcul numérique permet en effet de simuler le phénomène de pollution atmosphérique. Notamment par la Modélisation de la dispersion des Nox

Sous un regard d’OPTIMISATION DE LA GESTION DES RÉSEAUX DE TRANSPORT, SOTREGAMES a présenté une Etude de restructuration du réseau de transport urbain et suburbain, dans l’optique d’optimiser et de rationnaliser l’offre de transport de la SOTREGAMES. Celle-ci  se définie comme :

Un intervenant sur un Réseau de Transport Urbain et Suburbain   par Bus de Gabès et Kébili. L’exploitation   et la  Restructuration de son Offre de Service nécessité une démarche rationnelle à cet effet la mise en place  d’une base de données graphiques a permis  l’analyse et la visualisation des données sous forme numérique. C’est grâce au  traitement des fichiers bruts du GPS,  et leur superposition sur les fonds cartographiques disponibles d’une part et  d’autre part,  l’introduction  de données démographiques et socio-économiques des délégations desservies par le réseau dans une base de données géographiques structurée. L’ensemble de ces données  a fourni une base référentielle de traitement  de  données qui a autorisé après traitement  la diffusion de cartes exploitables du réseau étudié.

Le  projet est centré sur le Gouvernorat de Gabès qui recèle  des particularités géologiques et des potentialités économiques.  La région offre de Nombreuses  opportunités d’exploitations des carrières.  Afin de rationaliser les exploitations il y a lieu de faire appel  à une nouvelle approche conceptuelle du système.  La démarche consiste en la mise en place d’un SIG géologiques constitué d’une Analyse physico-chimique et Minéralogique géotechnique  ainsi que d’une Cartographie géologique et des matériaux. L’intégration de la base de données dans un SIG qui assure  hormis une disponibilité constante, une exploitation  sous différentes comme:

– consulter les documents et les supports cartographiques

– structuré les données;

– prévoir des solutions pour une bonne gestion des ressources

En fait, la finalité du SIG est de faciliter la consultation des données géologiques: lithologie, tectonique des affleurements pour déterminer les potentialités de chaque niveau et la réalisation d’une carte prévisionnelle pour les recherches futures et l’exploitation des matériaux

L’ARCHITECTURE DE BASE DE DONNEES SPATIO-TEMPORELLE EN TEMPS REEL POUR DE RESEAU DES CAPTEURS SANS-FILS A USAGE ENVIRONNEMENTAL ET AGRICOLE

 

Il s’agit d’une Intégration des RCSFs  dans les SIG pour  alimenter un outil d’aide à la  décision automatique  afin de  gérer et localiser des BD spatio-temporelles temps réel. Pour ce faire il est envisagé la mise en place structuration et interrogation de bases de données  spatio-temporelles en temps réel. Ce qui offre  des perspectives    de Localiser dans l’espace – Suivre un ou plusieurs mobiles sur un système centralisé de gérer par  traitement les états d’urgence.

L’objet est de préconiser un AMENAGEMENT DES ZONES TOURISTIQUES et des CHOIX DE SITES COTIERS. La démarche consiste à développer une réflexion sur des QUESTIONS D’AMENAGEMENT comme

* PRESERVATION et CONSERVATION  DU LITTORAL

* RESPECT DES ECO-SYSTEMES LITTORAUX SENSIBLES

* RETABLIR LES EQUILIBRES NORD-SUD/EST-OUEST…

la finalité serait de    DEVELOPPER D’AUTRES CATEGORIES DE TOURISME et S’OPTER POUR D’AUTRES TYPES D’AMENAGEMENT ET D’AUTRES HORIZONS 

La mise en œuvre d’un Système d’Information National de l’Eau (SINEAU)  passe par  la constitution des données des ressources en eau  et les données des sols. L’Objectif recherché est de mettre les informations géo référenciées à la disposition de tous les intervenants dans le domaine de l’eau et de faciliter l’accès et l’exploitation des données des ressources en eau et en sol. Une telle approche permet d’étudier notamment la recharge de la nappe au regard de Son Exploitation  et d’examiner  les Réserves exploitables