Le projet vise le développement d’une annexe de formation basé sur un contenu multimédia interactif. L’histoire d’UTIQUE a été désignée comme thématique prototype. Les élèves de niveau cinquième année primaire sont choisis comme publiques cible et Le contenu documentaire sera constitué selon les grands axes suivants :

  • Le contenu de cette annexe devra être conforme au programme fixé par le ministère de l’éducation. 80% du contenue documentaire sera pris du manuel scolaire et 20% sera de la valeur ajoutée basée sur un contenu multimédia et sur de l’interaction.
  • Le contenu sera développé en tenant compte d’un relevé d’avis prés et post production au prés des enseignants, élèves et parents d’élèves.
  • Le contenu sera développé en tenant compte d’un ensemble de recommandations pédagogiques.
  • Un guide pédagogique d’utilisation du contenu sera mis à disposition des enseignants.
  • Une stratégie de diffusion multi-support et multi-canal sera préconisée pour pouvoir atteindre le public cible désigné dans tous le territoire tunisien.

Bien que l’ensemble du projet est pensé en se basant sur cette idée principale, il est important de signalé ou est ce que cette valorisation va se situer et comment elle va se matérialiser :

  • Le manuel scolaire présente un excellent contenu textuel invitant l’apprenant à construire de lui-même l’information qu’il devra retenir, mais nous jugeons que le manuel ne valorise pas assez les objets et les vestiges historiques qui nous permettent de caractériser les thématiques enseigné ; les visuels utilisés sont très mal mis en valeur et ne reflètent pas assez leur splendeur et leur valeur , nous voulons que ce projet résous ce problème et propose à l’enseignant un contenu visuel de qualité qui pourrai marquer l’esprit de l’apprenant .
  • La valorisation d’un site archéologique : si on se donne pas les moyens pour visiter un site archéologique c’est une manière implicite de dévalorisation du site on lui-même, En montrant un site archéologique aux apprenant on peut leur donner une idée sur le mal qu’on se donne pour les découvrir , les restituer et les préserver et surtout  de les valoriser pour d’autres fins , c’est ce qui donne de la valeur à ce qu’ils pourrai simplement voir comme ruines ,tat de pierres et de cailloux sans intérêt .
  • La valorisation du musée, même raisonnement que celui des sites archéologiques.
  • La valorisation de l’enseignement: l’apport des TIC dans tous procès de formation est vérifié et recommandé depuis des années, Notre projet est une application concrète de cette idée, visant à montrer concrètement comment améliorer et valoriser nos processus de formation.
  • La valorisation de l’éducation : l’éducation étant toujours couplé à l’enseignement, à travers ce projet nous visons à montrer l’apport des TIC dans la valorisation du patrimoine et de l’histoire au prés des jeunes et des moins jeunes.